Chauffage à distance, l’énergie de notre région

Le projet en bref

L’énergie verte de notre région

Le développement durable se construit étape par étape, projet par projet et nous avons décidé de mettre en place une solution de chauffage à distance (CAD) afin de proposer une énergie encore plus respectueuse de l’environnement aux habitants de Nyon.

Voir le communiqué de presse
Thermoreso Home Image O

Vision et Objectifs de ThermorésÔ Nyon SA

Conscients de l’importance du développement des énergies renouvelables et de l’impact sur le climat du parc bâti, la société thermorésÔ Nyon SA a le dessein de mettre en œuvre les infrastructures nécessaires à la décarbonation rapide et massive de la thermie à Nyon.

Pour entamer cette transformation durable, un instrument important pour Nyon est le développement d’un réseau de chauffage à distance (CAD). La société thermorésÔ Nyon SA fournira de la chaleur et du confort issus d’énergies renouvelables locales.
La création de thermorésÔ Nyon SA s’inscrit pleinement dans la feuille de route climatique Nyon s’engage élaborée par la Municipalité de Nyon.
Cette démarche complète plusieurs actions déjà entreprises pour la réduction de la consommation d’énergie et pour le développement d’énergies renouvelables par les Services industriels – SI Nyon et la Ville de Nyon labelisée « Cité de l’Energie » depuis 2013. Nyon se dote ainsi d’un outil pour réaliser ses ambitions.
Au démarrage, des plaquettes forestières de la région seront la principale source de chaleur. Par la suite, la géothermie d’EnergeÔ La Côte et de nouveaux développements liés à l’hydrothermie (recours à l’eau du lac) viendront compléter le bois.
Également, de nouvelles sources de chaleur pourront être mobilisées à terme dans le thermoréseau, par exemple des rejets de chaleur traités de manière industrielle et aussi provenant de la STEP.

Zéro émission de CO₂ en 2050

Le chauffage à distance de ThermorésÔ servira pleinement l’objectif de décarbonation du système énergétique nyonnais.

En 2018, le parc bâti nyonnais était responsable de près de 60% des émissions de gaz à effet de serre et était approvisionné à plus de 95% par des énergies fossiles.

En mai 2017, le peuple suisse a accepté la loi révisée sur l’énergie. Celle-ci vise à réduire la consommation d’énergie, en améliorant l’efficacité énergétique, et à promouvoir les énergies renouvelables. Le développement de réseau de chaleur ou thermoréseau est un important levier pour réaliser ces objectifs au travers d’investissements mutualisés et du recours aux énergies renouvelables disponibles, telles que le solaire, le bois, la biomasse, l’eau du lac et la géothermie.

Le CAD est un instrument important permettant le développement rapide des énergies renouvelables indigènes prescrites par la Confédération en remplacement des énergies fossiles.

En août 2019, le Conseil fédéral a décidé que la Suisse devait réduire ses émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, et ainsi limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle.

De plus, le CAD est compatible avec la loi sur le CO₂, qui sera soumise au vote le 13 juin 2021 et qui doit permettre, d’ici à 2030, de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990. Pour les propriétaires, le CAD sera une solution en réponse aux nouvelles exigences légales ; il leur permettra aussi de concentrer leurs efforts financiers sur la rénovation du bâti. Pour les porteurs de nouveaux projets, le CAD est une opportunité de concentrer davantage leurs investissements sur le confort. Le CAD assurera aux locataires un prix de la chaleur stable dans le temps avec un haut niveau de qualité d’énergie.

À l’horizon 2030, plus de 7’000 tonnes équivalent CO₂ ne seront plus rejetées dans l’atmosphère sur la zone de desserte du CAD. La qualité de l’air sera d’autant plus améliorée grâce à la diminution du trafic lié à la livraison de combustible et au recours à des installations de production de chaleur exploitées industriellement.

Ancrage local et vertueux

Le CAD de ThermorésÔ Nyon SA est indéniablement un projet local.

Source d’énergie renouvelable, issue de plaquettes forestières de type « vertes », le bois qui alimentera la chaufferie proviendra des forêts de la région, exploitées par des professionnels locaux. La construction sera mise en œuvre par les parties prenantes de la société, soit l’expertise de Romande Energie, spécialiste de la réalisation et la gestion de chauffages à distance et celle des SI Nyon, énergéticiens et acteurs de proximité au service des citoyens de la Ville de Nyon.
Les SI Nyon renforcent ainsi avec cette nouvelle prestation leur relation avec les Nyonnais.es, avec qui ils sont déjà en lien direct pour l’approvisionnement en électricité, gaz et eau.
A l’horizon 2050, le CAD nyonnais sera connecté à EnergeÔ La Côteet atteindra ainsi zéro émission de CO2.

Thermoreso Home Image Cercle Fleche

Les bénéfices du chauffage à distance

Le raccordement au CAD offre confort et chaleur aux habitants d’un immeuble pour leur chauffage et leur eau chaude sanitaire.

C’est également une opportunité de s’inscrire dans la Transition Énergétique et de faciliter l’accès à une source d’énergie renouvelable et locale, aussi bien pour les propriétaires en mutualisant leurs investissements, que pour les locataires qui pourront bénéficier d’un prix unifié, attractif et stable à long terme. Le réseau desservira plusieurs quartiers existants et en développement. Près de 130 immeubles pourront être connectés au CAD, avec l’objectif de réduire à terme 12% des émissions de gaz à effet de serre à Nyon. De plus, grâce à la diminution de la livraison et de l’utilisation de chauffage à mazout, la qualité de l’air s’en trouvera également améliorée.
Les propriétaires bénéficieront d’un raccordement clé en main pour un investissement unique. L’alimentation est constante durant l’année pour un rendement optimal et le service de maintenance et de surveillance est assuré 24/24h grâce à l’expertise des professionnels de ThermorésÔ Nyon SA.

Lors du remplacement d’anciennes chaudières ou lors la construction de nouveaux immeubles, il ne sera plus nécessaire de stocker des combustibles. Le CAD offre aussi un gain de place significatif. En effet, l’échangeur de chaleur dans le bâtiment occupe un volume très restreint comparé à une chaudière classique, de plus, la chaufferie de l’immeuble est silencieuse. C’est également un pas en direction des futures applications de la loi sur le CO₂, qui sera soumise au vote le 13 juin 2021, permettant d’ici à 2030, la réduction de moitié des émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990.

La chaleur à distance : une énergie renouvelable et locale

Le CAD est un système de production de chaleur et aussi un réseau d’eau chaude sanitaire alimenté par des énergies renouvelables.

Le réseau est composé de deux conduites d’eau chaude (aller et retour) pour diffuser de la chaleur. L’eau chaude, montée à la température d’environ 80°C, est distribuée dans les immeubles raccordés par un réseau de conduites souterraines. L’eau chaude traverse les échangeurs de chaleur situés à l’intérieur des bâtiments pour chauffer ces derniers. Par cette action, l’eau partiellement refroidie (50°C) retourne à son site de production pour recommencer un cycle de chauffe et de distribution.

Pour des bâtiments neufs ou rénovés qui demandent une température d’entrée inférieure, la chaleur utile au chauffage pourra être prise sur la conduite de retour (à 50°C), le système n’en sera que plus énergétiquement efficient.
L’eau est amenée à sa température par des énergies renouvelables et locales. La production sera assurée par des plaquettes forestières de type « vertes », provenant des exploitations du pied du Jura. La chaleur produite représentera un taux d’énergie renouvelable de plus de 85%.

En périodes hivernales, les pics de production pourront être complétés, pour une première étape, par du gaz et du biogaz au travers d’une unité de couplage chaleur force (CCF) permettant de produire simultanément de la chaleur et de l’électricité. Cette dernière servira à couvrir les besoins du site de production pour viser un haut niveau d’autonomie énergétique.

Après un traitement industriel éprouvé, la condensation des fumées permettra encore de récupérer une part importante d’énergie et de chaleur.
Le CAD, en tant que système énergétique complexe, offre une flexibilité technique et une capacité d’évolution qui permettront d’intégrer de nouvelles sources d’énergie ; l’objectif 2030 est le déploiement du premier CAD bois sur la zone nord de Nyon.
A l’horizon 2040, le réseau pourra accueillir la géothermie d’EnergeÔ. Et à plus long terme pour 2050, la convergence des réseaux permettra l’utilisation de sources de chaleur et de froid provenant du lac.
Ces perspectives visent à atteindre ainsi zéro émission nette de CO2 en 2050.

Le chauffage à distance - Avant / Après

Sinyon Habefast Thermoreso Schemas Cad Site 2 8052021 Hd Min

Les étapes du CAD

Le développement d’un réseau principal de près de 7 km desservira plusieurs quartiers du nord de la ville.

Environ 130 bâtiments jouiront de l’infrastructure, des bâtiments existants souhaitant passer aux énergies renouvelables, ainsi que de nouvelles constructions.
Le périmètre de développement de l’artère principale s’articule le long de la route de St-Cergue et s’étend vers l’ouest du quartier de la Levratte en direction de la Suettaz et des Fontaines.

Particulièrement intéressant pour chauffer des zones d’habitation de forte densité, le chauffage à distance s’adresse prioritairement aux logements collectifs et présente plusieurs atouts pour les utilisateurs avec un accès aux énergies renouvelables. Le CAD propose une alternative, soit un accès à une énergie renouvelable, économique et simple ; par exemple, lors d’une rénovation du système de chauffage ou lors du remplacement de la chaudière, qui sera demandé selon les prescriptions de la future loi sur le CO₂.
L’objectif est d’offrir une solution simple, renouvelable et locale aux propriétaires des bâtiments se situant à proximité de l’artère.

Thermoreso Plan 1 Min

Planning intentionnel

Thermoreso Tableau 7a Min
Thermoreso Tableau 7b Min

ThermorésÔ Nyon SA – Alliance et partage des compétences

Déjà partenaires du projet EnergeÔ, dédié au développement de la géothermie à moyenne profondeur, les deux entités poursuivent leur volonté de promouvoir la transition énergétique en développant des énergies durables.

En tant que partenaire multi-énergies de la région, les SI Nyon assurent l’approvisionnement et la distribution des énergies (électricité, eau, gaz), ainsi que des prestations énergétiques efficientes.
Distributeurs de proximité, experts de la gestion des réseaux locaux, les SI Nyon apportent leur connaissance du territoire et une proximité liée à leurs clients et partenaires locaux.
Le groupe Romande Energie, au bénéfice d’une expérience éprouvée dans la réalisation et la gestion de chauffages à distance, met son savoir-faire et son expertise à disposition de cette nouvelle société.

Les acteurs de la société ThermorésÔ Nyon SA sont également membres fondateurs du projet de géothermie EnergeÔ, qui vise à exploiter la chaleur naturelle du sous-sol de la région par pompage des aquifères de moyenne profondeur (-2200 m) dans un premier temps et profonds (-5000 m) dans un deuxième temps. Le rendement pourrait permettre de produire non seulement de l’énergie thermique, mais aussi de l’énergie électrique. Ce concept se calque sur un modèle éprouvé qui consiste à extraire l’eau chaude du sous-sol par le biais de deux forages profonds (doublet production-réinjection). Cette exploitation est exempte de stimulation des sols (roches fissurées artificiellement), ce qui a pour avantage de garantir la stabilité des terrains concernés.

Nous contacter

ThemorésÔ Nyon SA est à disposition pour évaluer votre raccordement au réseau.